Bienvenue chez Yoga, Zen et Bien-être :-)
Panier 0

Les conséquences du stress sur notre organisme

anxiété burn out dépression lâcher-prise stress

stress

Les conséquences du stress sur notre organisme

Nous avons tous été un jour, concernés par une situation stressante. Le stress peut être de différents niveaux et n’être que passager. Mais les conséquences du stress sont bien réelles.

Le stress, à un stade bénin, peut avoir un effet de catalyseur d’énergie et vous rendre plus productif. Il s’agit d’une réponse normale de l’organisme face à certaines agressions ou contraintes qu’il subit. Rien de bien dramatique lorsque ça reste rare.

Malheureusement, cela n’est pas toujours aussi simple. Le stress devient chronique lorsque l’on ne parvient plus à trouver les moyens d’apporter une réponse efficace face à une difficulté. On rumine ses problèmes, ce qui entraine un sentiment d’anxiété.

Stress : le mal du siècle

Ce mal du siècle semble toucher de plus en plus de monde, avec un impact sur la santé qu’il ne faut pas négliger.

Une grande partie de la population Française reconnaît avoir déjà subi certaines conséquences du stress. Rien de bien surprenant au vu de la vie trépidante que nous menons. Nous vivons à 200 à l’heure, menant de front vie de famille et vie professionnelle. Toujours pressés par le temps, nous voulons que tout aille vite. À nos yeux, une journée de 24 heures n’est jamais suffisante pour tout faire.

Une étude menée sur le stress au travail par le cabinet Stimulus, spécialisé dans le conseil aux entreprises, met en évidence que près d'un salarié sur 4 subit un hyper stress mettant en danger sa santé, et les femmes sont touchées plus que les hommes (environ 28% contre 20%). Cadres et non cadre sont touchés presque pareil, ce qui montre que le stress agit à tous les niveaux.

Certains métiers sont plus exposés au stress que d’autres. Il n’est pas bon de travailler dans le secteur de la santé (42% sont hyper stressés) ni avoir plus de 50 ans.

Notre travail est trop prenant, étouffant, ou ne correspond pas à notre idéal de réussite professionnelle. Notre vie de couple se fait pesante ou inexistante. Les difficultés financières que l’on rencontre augmentent l’angoisse que l’on éprouve au fil du temps.

Tenter d'ignorer le stress est une erreur

Au début, on essai de surmonter le stress ou on n'y prête que peu d’intérêt. Mais il arrive un moment où certains signes apparaissent. Cela doit vous alerter sur l’ampleur du mal qui vous habite, à votre insu. Principalement pour tirer un signal d’alarme et vous inciter à agir et remédier à cet état destructeur.

Les conséquences sur votre physique et votre état mental se font de plus en plus sentir, sans même que vous vous en rendiez totalement compte. La facilité est de mettre certains effets sur le compte d’une fatigue passagère. Car, il faut bien le reconnaitre, bien souvent, on finit par ne plus vraiment faire attention à ce mal-être que l’on ressent et qui s’installe insidieusement dans notre vie.

Peu à peu, pourtant, il va affecter votre santé à différents stades.

Comment déterminer les facteurs de stress dangereux pour votre santé et votre mental

Il va s’agir de conséquence telle que la fatigue intellectuelle qui est irrémédiablement liée au stress.

Celle-ci survient lorsque l’on a trop de choses à gérer au quotidien, trop de pression, trop de responsabilités. Vous ressentez alors comme l’impression d’être submergé, de ne plus être capable de réagir avec lucidité. Suivre une discussion devient de plus en plus difficile et vous êtes obligé de demander aux gens de répéter plusieurs fois. Cette fatigue, que l’on nomme aussi mentale, entraine d’autres maux.

Petit à petit d’autres effets néfastes pour votre équilibre, apparaissent.

Par exemple, l’insomnie : elle touche énormément de personnes. Ce trouble du sommeil se manifeste par une difficulté à l’endormissement. Au lieu de se blottir dans les bras de Morphée, on rumine les idées noires en ressassant toutes les contrariétés de la journée. Sur le long terme, le manque de sommeil détériore la santé.

L'addiction : une des conséquences du stress

Certains iront chercher du réconfort dans l’alimentation, ce qui entraîne une prise de poids. D’autres trouveront refuge dans l’alcool, l’abus de médicaments ou, dans les cas extrêmes, dans la drogue. Et on ne connaît que trop bien le résultat final, si on se laisse entraîner dans cette spirale infernale.

Le stress a une influence sur votre humeur qui sera peu à peu maussade, entrainant parfois la tristesse et crises de larmes. Une irritabilité que vous ne contrôlez pas gâche vos rapports avec les autres. Vous vous sentez dévalorisé, victime du système.

Le stress, générateur de maladies

C’est un risque auquel il faut s’attendre lorsque l’on souffre d’un stress chronique. Prenant de l’ampleur, il peut être à l’origine d’un système immunitaire défaillant.

Différentes et nombreuses pathologies peuvent apparaitre, comme maux de tête, douleurs abdominales, troubles de concentration et de mémoire rendant difficile l’apprentissage, difficulté à prendre des décisions. Petit à petit on se désinvestit et on commence à détester le travail que l’on a choisi et aimé avant.

Si on ne fait rien, de nombreuses maladies peuvent se déclarer. D’abord une, pour vous avertir que quelque chose cloche et si vous ne faites rien, d’autres maladies vont arriver l’une après l’autre. Ça ne sert à rien d’avaler des médicaments pour masquer les symptômes, car tant que vous ne déstressez pas, d’autres symptômes vont se manifester et avec le temps vous allez vous retrouver avec une ribambelle de maladies comme hypertension, insuffisance de la thyroïde, obésité, diabète, ulcère de l’estomac, psoriasis, asthme, divers allergies et j’en passe. N’attendez pas d'avoir la collection complète pour réagir, car les soucis de santé en plus, ne vont pas améliorer votre état.

Je sais de quoi je parle, car je l’ai expérimenté.

Comment faire face aux conséquences du stress et surmonter celui-ci ?

Le stress chronique et intense peut conduire au burn out et au final à la dépression.

Pour reprendre le cours normal de sa vie il vaut mieux déstresser, lâcher-prise.

Si les circonstances génératrices du stress dépendent de vous, il faut réorganiser votre vie et ne plus soumettre votre organisme à des tensions trop fortes pour lui.

Si, au contraire, le stress est provoqué par des facteurs extérieurs, comme par exemple votre lieu de travail, vous n’avez que deux possibilités d’action : soit vous acceptez ce qui génère le stress, soit vous fuyez en changeant d’environnement. Parfois il vaut mieux perdre son job et garder sa vie, car une fois mort, garder son travail ne servira plus à grande chose…

De toute façon il vaut mieux ne pas en arriver là, donc évacuer les stress au fur et à mesure qu’ils surviennent, ne pas les laisser s’installer et s’accumuler.

Pour vous remercier d’avoir lu cet article, je vous offre un exercice de relaxation rapide.

Mago M. SIBIGA



Article précédent Article suivant

Sale

Unavailable

Sold Out